La "Public Value", prochaine étape de l'ISR ?

Claire Berthier


Webinar du 4 décembre 2020 avec les co-fondatrices de l’ONG
Your Public Value : Virginie Coulloudon et Maria de Peso.

 

La réponse à un défiance croissante, entre l'entreprise et ses clients?                             La transparence et le dialogue

L’ONG Your Public Value a été fondée en 2017 à partir d’un constat partagé par Trusteam dans son Livre Blanc ISR: la défiance croissante entre la société civile, les citoyens et les entreprises. Comment faire pour recréer de la confiance entre l’entreprise et ses clients ? Pour Virginie Coulloudon et Maria del Peso, co-fondatrices, c’est via la transparence et le dialogue. Cette ONG d’un nouveau genre veut éviter le Blame and shame et promouvoir des exemples positifs tout en mettant en valeur les obstacles et les difficultés rencontrées par le secteur privé pour les aider à les dépasser. Le paradigme sur la consommation a changé. C’est bien une question de survie pour une entreprise de rester en phase avec l’environnement et la société.

 

 

«Le greenwashing est maintenant suicidaire de la part des entreprises.
C’est toujours négatif de sous-estimer le public»

 

Un outil : la co-création. Structurée grâce à la méthode Delphi inspiré de Osmo Kuusii, elle permet de constituer un climat de confiance entre les participants.

Un concept clé : la Valeur Commune. Il y a 40 ans, Friedman parlait de valeur actionnariale. Depuis 10 ans, le Capitalisme des Parties Prenantes est devenu monnaie courante. Aujourd’hui, cette Valeur Commune répond aux aspirations de la société civile pour un nouveau partage de la valeur. Créé il y a 25 ans à Harvard par Mark Moore pour le secteur public, elle correspond à ce que demandent les clients : que l’entreprise ait un impact positif pour l’ensemble de la société et l’environnement. C’est ce que présente le dernier manifeste de Your Public Value : Common Goods & Profit.

 

 

Pourquoi créer, encore, quelque chose de nouveau?

Autre constat entendu par Your Public Value : la fatigue des différents acteurs quant aux différents outils de mesure. Pas question d’ajouter de nouveaux KPI, reporting ou régulation aux standards déjà existants. Car malgré tous ces outils, nous n’allons pas assez vite. L’urgence est bien présente et il faut remettre l’entreprise au cœur du dispositif. Mais pour comprendre si les entreprises sont sur la bonne voie, il faut dépasser les querelles de spécialistes, casser les silos et développer de grands principes compréhensibles par le grand public et les clients.

Au court des 18 derniers mois, Your Public Value a rassemblé 124 experts, à haut niveau de responsabilité, engagés et enthousiastes du secteur privée, d’ONG ou d’institutions internationales dans 13 Labs partout en Europe. Ce travail de co-création a aboutit à 9 principes qui se veulent une éthique, un guide de conduite pour l’action concrète des sociétés, donner une direction qui encadre et donner du sens aux décisions des décideurs.

 

 

«La mise en place d’un dialogue requiert de l’écoute,
plus seulement de la communication à une seule voix»

 

Prochaine étape : organiser des Labs sectoriels permettant de confronter des cultures et des points de vue différents (investisseurs, société, pouvoir public, ONG…) afin de rendre concret ces principes. L’élaboration d’un outil d’autoévaluation, afin d’aider chaque entreprise à mieux mesurer son impact sur la Valeur Commune, est également en cours.

 

 

Quel lien avec le "Process ROC", la stratégie d'investissement de Trusteam?

Mesurer l’impact sur la valeur commune des entreprises dans lesquelles nous sommes investis fait partie des mesures de la performance extra-financière de nos fonds que nous publions, en toute transparence, chaque trimestre. Au vu des travaux réalisés par Your Public Value, nous pourrons revoir ces indicateurs et les faire évoluer en 2021.

Quant à la sélection d’entreprises dans lesquelles investir, afin de créer de la valeur financière, le lien ces principes et performance financière n’est pas direct. Et c’est là que l’expertise de Trusteam prend tout son sens : c’est la Satisfaction Client qui joue le jeu de médiateur entre performance financière et extra-financière des entreprises comme rappelé dans le Livre Blanc ISR. Un gestionnaire d’actif, stock picker, se doit d’être exigent dans le choix de ses investissements et de prioriser l’avis du client, seule partie prenante à générer du Chiffre d’Affaire.

Retrouvez les slides de la présentation ci-dessous et les Public Value Principles sur le site internet de Your Public Value.