Newsletter ISR - Masques, Plastique & Satisfaction client


1. Pour les clients, le plastique, c’est fantastique ou c’est dramatique ?

Quelle sera la place du plastique dans le monde d’après ? Alors que la lutte contre les plastiques à usage unique était un thème phare du monde d’avant, la crise a transformé le masque jetable en un élément essentiel de notre quotidien. La consommation de plastique à usage unique pourrait avoir augmenté de 250 à 300 % en Amérique depuis l’apparition du coronavirus alors que les solutions de recyclage peinent à se généraliser. Alors, qu’en pensent les clients ?

D’après l’institut Brandwatch, le plastique reste une préoccupation majeure : plus de la moitié des consommateurs français sont inquiets quant aux déchets plastiques, en particulier liés au coronavirus.
Comme nous l’illustrions déjà sur les produits « durables » le mois dernier, cette tendance se traduit par des actes d’achat. À l’échelle mondiale, 75 % des personnes interrogées déclarent avoir adopté un mode de vie qui contribue à réduire leurs déchets plastiques.

De plus, 69% des consommateurs seraient prêts à payer plus cher pour un produit emballé dans une matière alternative au plastique. On retrouve là encore le pricing power, second levier « ROC » (cf. Livre ROC Satisfaction Client) où un client satisfait est prêt à payer plus cher un produit qui répond à ses attentes. 

 

 

2. Qui doit agir ? Pour le client, les entreprises doivent avoir un réel impact positif

D’après cette étude, les consommateurs estiment que c’est à eux et aux marques de réduire et de limiter la pollution plastique. Ils ont bien pris conscience que leur pouvoir sur les entreprises, la « révolution du client » est bel et bien en marche. 

Qui a la grande responsabilité de réduire ou limiter l’impact des déchets plastiques ?
https://www.brandwatch.com/fr/reports/plastique-2020/

 

Cette demande s’inscrit dans un mouvement plus large que nous avions observé il y a deux ans dans notre Livre Blanc ISR : les consommateurs veulent que les entreprises défendent ce en quoi elles croient.

D’après ces clients, il est du devoir de l’entreprise, non seulement d’être cohérente avec ses principes mais également d’agir pour rendre le monde meilleur. La mission d’une entreprise consiste bien pour eux à avoir un impact positif.    57 % des consommateurs souhaitent que les entreprises se focalisent davantage sur le développement durable et l’environnement en 2021. Ils sont 62 % en France et 64% en Allemagne. 52 % des consommateurs pensent qu’il est      « très important » qu’une marque agisse de manière proactive afin de rendre le monde meilleur. 

Source : Selon vous, quelle est l’importance qu’une entreprise…
https://www.brandwatch.com/fr/reports/brand-purpose-2020/

 

Et attention, car la défiance, en particulier liée aux profits, gagne du terrain : les clients ont de plus en plus la perception que les entreprises ne se soucient que du profit, au détriment de leurs employés, de leurs clients et de la planète

Comment regagner leur confiance ? Par des actes sur des éléments qui sont clés dans une bonne « stratégie client » : bien traiter ses employés et améliorer la durabilité.

Source : Pensez-vous qu’il est important pour une entreprise de … 
https://www.brandwatch.com/fr/reports/brand-purpose-2020/

 

3. L’investisseur peut-il pousser ces bonnes pratiques ?

Toujours selon Brandwatch, le plastique n’est pas le seul sujet qui préoccupe les consommateurs. La pollution, la déforestation, le changement climatique restent des sujets importants. 

Sur ces sujets, Trusteam promeut des bonnes pratiques auprès de sociétés en étant membre de coalitions d’actionnaires comme le CDP, CERES, le Climate Action 100+ ou FAIRR. Preuve que ces actions contribuent à avoir un impact : General Electric, qui faisait partie de la liste de sociétés avec lesquelles nous dialoguons, a annoncé fin septembre sa sortie de la construction de centrales à charbon! Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter notre rapport d’engagement sur notre site internet. 

 

 

 

Pour plus de détails, n’hésitez pas à aller voir notre page dédiée à l’ISR !