Dans le secteur de l’énergie, les clients sont encore fidèles malgré un faible niveau de satisfaction

L'Œil de la Sat

06/11/2017

Paris, le 6 novembre 2017 – La satisfaction des clients vis-à-vis de leurs fournisseurs d’énergie reste faible. Elle s’érode même de 3 points cette année avec 68% de clients satisfaits. Malgré cette insatisfaction, les Français restent fidèles à leurs opérateurs puisque seuls 18% d’entre eux se déclarent prêt à changer de fournisseur. Seul Direct Energie se démarque nettement pour la deuxième année consécutive avec 80% de clients satisfaits.

 

Un secteur toujours en retard sur la satisfaction client

En 2017, la satisfaction envers les fournisseurs d’énergie reste modérée : 68% des consommateurs français se déclarent satisfaits de leurs distributeurs, soit un recul de 3 points par rapport à l’année dernière.

 

Sur l’ensemble des 19 secteurs économiques étudiés dans le baromètre Ipsos – Trusteam Finance, les distributeurs d’énergie se classent en dernière position, soit au niveau de la banque et des transports, qui obtiennent 69% de satisfaction. Logiquement, le niveau de recommandation dans l’énergie reste très faible, avec un Net Promotor Score (NPS) encore négatif cette année, à -12 points.

 

Malgré ces faibles niveaux de satisfaction, seuls 18% des consommateurs se disent aujourd’hui prêts à changer de fournisseur. Dans le marché de l’énergie, pourtant ouvert à la concurrence depuis 2007, les Français semblent ainsi être encore peu enclins à faire jouer la concurrence pour améliorer leur niveau de satisfaction.

Dans le détail, le prix reste un critère déterminant dans le choix de leur fournisseur pour 61% des répondants. Le gain financier relativement modeste en cas de changement de fournisseur peut expliquer la faible proportion de clients ayant franchi le pas. Viennent ensuite en critères de choix, le niveau de confiance en l’opérateur (42%) et sa capacité à répondre aux besoins spécifiques de ses clients (37%). 

 

Direct Energie se démarque largement

Cette année encore, le fournisseur le plus apprécié reste le challenger Direct Energie avec 80% de consommateurs satisfaits, loin devant les opérateurs historiques EDF et Engie, respectivement à 66% et 67% de satisfaction. Direct Energie bénéficie également d’un bon niveau de recommandation avec un NPS positif de 13 points, tandis que celui des opérateurs historiques reste dans le négatif.

 

La force de Direct Energie repose sur ses offres tarifaires, mais également sur la qualité de l’information délivrée aux consommateurs et sur une offre de services jugés plus innovants. Direct Energie se voit également récompensé pour la qualité de sa relation client. Ils ont en effet été les 1ers à digitaliser la relation et proposer une offre multicanale. Enfin, ils ont misé sur la transparence de la relation client, en permettant la publication et consultation des avis de consommateurs, tout en assurant une écoute active de ces avis pour prendre en compte les insights comme les motifs d’insatisfaction.

 

On notera que ces trois opérateurs enregistrent une érosion de leur satisfaction par rapport à 2016, pour revenir à leurs niveaux d’il y a deux ans.

 

Seul le marché espagnol parvient à améliorer sa satisfaction 

 

Sur les autres marchés européens, les consommateurs allemands sont, comme dans la majorité des études européennes, les plus satisfaits de leurs fournisseurs (76% de satisfaction) malgré un repli de 2 points. Le secteur britannique reste également à un bon niveau avec 72% de consommateurs satisfaits, tout en enregistrant une hausse de deux points. La satisfaction en Italie reste stable à un faible niveau à 65%.

 

Comme souvent dans les études européennes, les Espagnols sont les plus sévères avec leurs fournisseurs. A peine plus d’un client sur deux se déclare satisfait (54%). C’est néanmoins le seul marché qui enregistre une nette hausse de 6 points.  

 

Jean Sébastien Beslay, fondateur associé, Trusteam Finance : « Avec aussi peu de clients satisfaits, le marché de l’énergie est amené à se redessiner. Si beaucoup de clients sont encore réticents à mettre en concurrence leur opérateur historique, Direct Energie a ouvert la voie, et l’arrivée de nouveaux distributeurs comme Total Spring, Cdiscount Energie et Butagaz, devrait faciliter l’évolution des comportements. Cette accélération de la mise en concurrence aura pour bénéfice de remettre la satisfaction client au cœur de la stratégie de différenciation de ces entreprises. »

 

Marie-Paule Bayol, Directrice Générale Adjointe, Ipsos Loyalty : « Les acteurs qui arriveront à se différencier en re-donnant la maîtrise de leur consommation à leurs clients par notamment des factures plus claires, en élaborant un parcours client plus fluide et plus digital (pilotage de la consommation, plus d’autonomie dans la gestion des contrats…), en donnant des conseils et recommandations à des moments clefs du parcours, en récompensant la fidélité de leurs clients créeront une expérience positive et bénéficieront in fine d’un bouche à oreille positif. »

 

L’Œil de la Sat est le 1er baromètre européen sur la satisfaction client d’Ipsos et Trusteam Finance mené depuis 7 ans dans 5 pays (France, UK, Allemagne, Espagne et Italie). Chaque année, près de 100 000 consommateurs sont interrogés online, soit 1000 clients par secteur et par pays, sur 19 secteurs d’activité (Aéroport, Assurance, Automobile, Banque, Centre automobile, Distribution spécialisée (Care et Home), E-commerce, Fournisseur d’énergie, Grande Distribution, Luxe, Opérateur téléphonique, Petit Electroménager, Restauration, Site de réservation et Transport). Cette publication analyse la satisfaction client sous le double regard de la performance marketing et financière. 

Retrouvez les actualités de Trusteam dans votre boîte aux lettres électronique.

Les dernières actualités de Trusteam

Fusion de fonds

Suite à l’acquisition de Gaspal Gestion par Trusteam Finance, nous avons décidé de rationaliser notre gamme de fonds, pour vous

Lire l'article